Fil de navigation

La CNCDP vous propose sa journée d'étude pour l'année 2012 :

 

CNCDP-JE2012-SECRET

Le SECRET... Chut !

En ce début de 21ème siècle foisonnant de nouvelles techniques et modes de communication, le respect du secret et de la confidentialité est fortement mis à mal et devient un problème majeur pour le psychologue.

Ce thème est fréquemment évoqué dans les demandes d’avis adressées à la CNCDP, qu’elles émanent de psychologues en difficulté avec leur employeur, leur hiérarchie, leurs collègues, leurs patients ou clients, ou bien d’usagers de la psychologie, dont la « plainte » est souvent exprimée en termes de non respect de secrets confiés, du dévoilement de confidences et données relatives à leur vie intime...

Le secret est ainsi consubstantiel à la pratique du psychologue puisqu’il participe étroitement de la création d’une relation de confiance indispensable à la qualité et à la sérénité de son exercice professionnel. Sans prise en compte du secret, le psychologue ne peut satisfaire à son exigence fondamentale de respect de la personne dans sa dimension psychique.

Après s’être penchée sur la question des « attestations » en 2010, la CNCDP a souhaité pour cette seconde journée déontologie, aborder cette notion essentielle du SECRET PROFESSIONNEL.

Elle espère ainsi contribuer à la réflexion professionnelle et permettre des échanges approfondis autour de cette thématique. Elle a aussi pour ambition de constituer un espace d’information et de formation où des réponses concrètes pourront être apportées.

Recherche

cncdp je2016 kakemono